Nom d'utilisateur :   Mot de Passe :

 
Grand public
Le Gercor
Informations Générales sur le Cancer
Les Types de Cancer
Les Traitements
Les Conseils Pratiques
Professionnels
Les Recommandations Thérapeutiques
Les Publications
Résumés des Protocoles Gercor
Le Courrier du Gercor
Cas Cliniques
Résumés Protocoles Gercor non promoteur
 


 
Bronches
Canal anal
Cancers métastatiques
Carcinomes infiltrants
Colon
Endomètre
Epithéliomas (vagin)
Epithliomas (vulve)
Estomac
Foie
Maladies trophoblastiques
Mélanome malin cutané
Mésothéliome pleural
Métastases cérébrale
Oesophage
Ovaire
Pancréas
Prostate
Rectum
Rein
Sarcomes
Sein
Testicule
Tête et cou
Tumeurs voie excrétrice supérieure
Tumeurs neuro-endocrines
Tumeurs osseuses
Vessie
Voies biliaires
 

 

Généralités
1. L'épidémiologie

L' incidence est de 5 000 nouveaux cas par an en France.

Les facteurs favorisants sont une pancréatite chronique ou un tabagisme.

2. L'anatomopathologie

On distingue :

Les cystadénocarcinomes mucineux et les carcinomes intraductulaires mucineux ont un meilleur pronostic que les adénocarcinomes acinaires et ductulaires.

3. La classification TNM

4. Le pronostic

La survie médiane, tous stades confondus, est de 4 à 7 mois. Un à 4% de patients survivent à 5 ans.

Les cancers réséqués ont une survie médiane de 12 à 19 mois et une survie à 5 ans de 20 %.

Les cancers métastatiques ont une survie médiane de 3 à 6 mois et une survie nulle à 5 ans.

Les cancers localement avancés ont une,survie médiane de 7 à 8 mois et une survie à 5 ans quasi nulle.

Les facteurs pronostiques pour les tumeurs résécables sont :

[retour]

Les méthodes thérapeutiques
1. La chirurgie

Elle est le plus souvent palliative, comme la dérivation biliaire, ou à visée antalgique.

L'exérèse est possible dans 20 % des cas. La rechute loco-régionale survient cependant dans 70 à 80 % des cas.

2. l'association radio-chimiothérapie (ARCC) adjuvante ou néo-adjuvante

La radiothérapie délivre 45 à 50 Gy en 5 à 6 semaines et est associée au 5-FU continu à faible dose.

L'ARCC permet une diminution des rechutes locales mais le gain en survie reste faible.

3. la chimiothérapie et l'ARCC palliative

Dans les maladies localement avancées, l'effet palliatif de la chimiothérapie et de l' ARCC s'ajoutent.

Dans les maladies métastatiques, l'effet palliatif est démontré pour la gemcitabine et la combinaison 5-FU et cisplatine.

[retour]

La stratégie thérapeutique
L'approche thérapeutique est médico-chirurgicale.

- Tumeur opérable :

- Cancer localement avancé, choix entre:

- Cancer métastatique :

[retour]

Les essais thérapeutiques

Adjuvant

Tumeur localement avancée

Tumeur métastatique

[retour]
Sitemap