Nom d'utilisateur :   Mot de Passe :

 
Grand public
Le Gercor
Informations Générales sur le Cancer
Les Types de Cancer
Les Traitements
Les Conseils Pratiques
Professionnels
Les Recommandations Thérapeutiques
Les Publications
Résumés des Protocoles Gercor
Le Courrier du Gercor
Cas Cliniques
Résumés Protocoles Gercor non promoteur
 


 
Bronches
Canal anal
Cancers métastatiques
Carcinomes infiltrants
Colon
Endomètre
Epithéliomas (vagin)
Epithliomas (vulve)
Estomac
Foie
Maladies trophoblastiques
Mélanome malin cutané
Mésothéliome pleural
Métastases cérébrale
Oesophage
Ovaire
Pancréas
Prostate
Rectum
Rein
Sarcomes
Sein
Testicule
Tête et cou
Tumeurs voie excrétrice supérieure
Tumeurs neuro-endocrines
Tumeurs osseuses
Vessie
Voies biliaires
 

 

Généralités
I-1 Incidence

1 à 2 % des cancers gynécologiques

I-2 Anatomo-pathologie

Epidermoïde : 85 %, métastases poumon, foie.

Adénocarcinome : 15 %, âge 17-21 ans, métastases pelviennes, sus claviculaires, ganglions pelviens.

I-3 Classification FIGO

I-4 Pronostic

1.4.1 Facteurs pronostiques

1.4.2 Survie à 5 ans

[retour]

Traitements
II-1 Carcinomes pavimenteux (épidermoïde)

II-1-1 Stade I de petit volume chez la femme désirant conserver la fonction ovarienne

En cas d'atteinte du tiers supérieur ou moyen du vagin : hystérectomie totale conservatrice avec transposition ovarienne et curage ganglionnaire iliaque bilatéral, associée à une colpectomie partielle ou totale suivie ou non d'une coloplastie.

En cas d'atteinte du tiers inférieur du vagin : associer une vulvectomie avec curage ganglionnaire inguino-crural bilatéral.

Une colpoplastie n'est envisagée qu'en l'absence d'envahissement ganglionnaire pelvien histologique.

L'irradiation externe pelvienne post-opératoire de 45 Gy en 5 semaines est réalisée en cas d'envahissement ganglionnaire pelvien suivie d'une curiethérapie vaginale à bas débit de dose de 15 à 20 Gy.

En l'absence d'envahissement ganglionnaire, une curiethérapie vaginale seule post-opératoire à bas débit de dose est effectuée à la dose de 50 Gy en cas de colpectomie partielle.

Après une chirurgie supra radicale avec colpectomie totale et reconstruction vaginale, aucune radiothérapie post-opératoire n'est envisagée car le risque de complication post-thérapeutique devient trop élevé. La radiothérapie n'est proposée qu'en cas de rechute tumorale locale ou régionale.

II-1-2 Stade I sans désir de conservation ovarienne, stade IIA

Irradiation externe pelvienne première de 45 Gy en 5 semaines (et inguino-crurale si tiers inférieur du vagin), suivie d'une curiethérapie vaginale de 20 à 25 Gy.

II-1-3 Stade I et IIA ³ 4 cm de diamètre, stage IIB, III, IVA

Association radio-chimiothérapie concomitante à l'étude (5-FU et cisplatine et radiothérapie selon le schéma sus-décrit).

Pelvectomie antérieure ou postérieure ou totale dans quelques stades IVA sélectionnés en l'absence d'extension paramétriale et d'envahissement
ganglionnaire pelvien.

II-2 adénocarcinome à cellules claires (exposition in utéro au diethylstilboestrol) chez la très jeune femme

II-2-1 Stade I et IIA

II-2-2 Stade IIB, III et IVA

Irradiation externe pelvienne de 45 à 50 Gy en 5 à 6 semaines suivie d'une curiethérapie vaginale ou cervico-vaginale à bas débit de dose de 20 Gy si possible.

Chimiothérapie ?

II-3 carcinome à petites cellules

Chimiothérapie première (type PCDE par exemple), suivie d'une radiothérapie.

[retour]
Sitemap