Les Recommandations Thérapeutiques Les Publications Résumés des Protocoles GERCOR Le Courrier du Gercor Les Newsletters Autres Protocoles : Résumés Plan Accueil Nous contacter Quitter dictionnaire médical

Résumés des Protocoles GERCOR
B 00-1 : bronches CNBC stade III
B 00-2 DOCEGEM : bronches CNBC stades IIIB-IV
B 98-1 : poumon inopérable 1ère ligne
C 00-2 FOLFIRI 3 : cancers métastatiques colon rectum
C 98-3 FIREFOX : colon rectum 2ème ligne
D 00-1 EPITAX : estomac métastatique
D 00-2 : oesophage métastatique
D 98-1 : pancréas adjuvant
D 99-1 : oesophage
D 99-2 GEMOX : pancréas 1ère ligne
D 99-3 FOLFUGEM 2 : pancréas 1ère ligne
GEM-GEMOX D 003 : pancréas métastatique
NONA U 98-1 : prostate métastatique 1ère ligne
OPTIMOX C 99-1 : colon rectum métastatiques
SAM S 99-1 : sein métastatique femme âgée
TAXMAX S 00-1 : sein 1ère ligne ou 2ème ligne
U 99-1 : vessie 1ère ligne
RO1-O1 : rectum néo-adjuvant
MIROX: colon métastatique
DOCELOX : ovaire

toutes les rubriques



D 99-1 : oesophage
Résumé de l'étude
Résumé de l'étude

Titre de l'étude: Association radio-chimiothérapie concomitante par 5FU en perfusion continue avec hydroxyuree per os avec ou sans Paclitaxel (Taxol ®) pour des carcinomes epidermoïdes de l'œsophage D99-1
 
Promoteur: GERCOR
 
Investigateurs principaux: Docteur G Ganem (tél: 02 43 39 13 00)- Docteur J Balosso (tél: 04 76 76 54 35)
 
Objectifs: Objectif principal : évaluer l'efficacité en terme de survie sans dysphagie de grade >1 (annexe 3) de l'association radiothérapie (RT) et chimiothérapie (CT) concomitante par 5-fluorouracile et hydroxyurée avec ou sans paclitaxel, suivie ou non d'exérèse chirurgicale chez les patients atteints de carcinomes épidermoïdes de l'œsophage considérés comme inopérables d'emblée.

Objectifs secondaires : Evaluer l'efficacité en termes de :
· taux de réponse complète clinique
· survie à 3 ans.
· Evaluer la qualité de vie, état général selon l'échelle de l'ECOG, les possibilités d'alimentation per os, le nombre de jours d'hospitalisation pour support nutritionnel et la toxicité avant reprise évolutive éventuelle.
· Evaluer la tolérance.
 
Plan de l'étude: Phase II, randomisé, multicentrique, ouvert, avec bénéfice individuel direct
 
Traitements: Association radio-chimiothérapie concomitante (ARCC) délivrant 4 cycles espacés chacun l'un de l'autre par une semaine de repos:
Radiothérapie: 10 Gy par cycle, en 5 fractions de 2 Gy/j dans la tumeur, le médiastin et les aires ganglionnaires sus claviculaires et/ou cœliaques et coronaires stomachiques selon le siège de la lésion.
Chimiothérapie: elle débute 2 à 12 heures avant la première séance de radiothérapie (sauf pour le paclitaxel qui, lorsqu'il est fait, doit l'être immédiatement avant l'irradiation):
. 5-Fluorouracile : 700 mg/m²/jour en perfusion continue de J1 à J5.
. Hydroxyurée : 1 000 mg/j répartis matin et soir de J1 à J5.
Paclitaxel : selon randomisation, le J1 en une heure immédiatement avant la première fraction de radiothérapie de la série. (Palier initial de 30 mg/m² et escalade de dose de 5 mg/m² tous les 3 patients si toxicité acceptable).
- Au terme des 4 cycles :
- Si l'exérèse chirurgicale semble envisageable, elle est à effectuer dans les 4 à 6 semaines suivant la fin de l'ARCC de 4 cycles.
- Si le patient reste inopérable, on réalise un complément d'ARCC délivrant 2 cycles supplémentaires d'ARCC espacés d'une semaine (pour un cycle: radiothérapie de 10 grays en 5 fractions de 2 grays et 5 jours dans la tumeur par faisceaux réduits; chimiothérapie selon les mêmes modalités que précédemment). Le complément doit débuter au plus tard 17 jours après la fin des 4 premiers cycles d'ARCC.
-Les patients qui seront initialement déclarés définitivement inopérables poursuivront leur traitement sans évaluation paraclinique intermédiaire et sans délai supplémentaire après les 4 premiers cycles pour un total de 6 cycles (60 gy).
 
Critères de sélection

Critères d'éligibilité



-Carcinome épidermoïde de l'œsophage,histologiquement prouvé.
- Age >=18 ans et <=80 ans.
- ECOG <= 2
- Inopérabilité :
soit non résécable du fait de l'extension initiale: >= T3N1dans la classification "TNM" de l'UICC 1987, après écho-endoscopie fiable si adénopathies supérieures à 1 cm (annexe 1) ou >= T2 dans l'ancienne classification TNM de l'UICC 1978 (annexe 1).
soit non opérable du fait du terrain, selon l'appréciation de l'investigateur (refus d'intervention par le patient, insuffisance respiratoire...)
- Absence de métastases.
- Absence de chimiothérapie antérieure.
- Paramètres biologiques compatibles
* créatinine <=140 µmol.l-1
* SGOT et SGPT <= 2N
* TP >= 65 % du témoin
* Polynucléaires neutrophiles >=1,5 Giga. l-1
* Hb >= 10gr/dl
* plaquettes >= 120 Giga.l-1
* Calcémie < 2,80 mmol. l-1
- Consentement éclairé écrit.
- Suivi possible dans le centre de l'investigateur.
   
Critères d'inéligibilité : - Tumeur œsophagienne d'autre histologie ou in situ.
- Extension suspectée en endoscopie ou prouvée à l'arbre trachéo-bronchique
- Présence de métastases viscérales menaçant le pronostic vital à court terme.
- Antécédent de cancer : sauf in situ du col et carcinome cutané considéré comme guéri.
- Pathologie respiratoire sévère : bronchopathie obstructive sévère, insuffisance respiratoire.
- Grossesse et allaitement.
- Contre-indication au 5-fluorouracile.
- Pathologie psychiatrique.
- Sérologie HIV positive.
- Patient participant à une autre étude.
-Infection non contrôlée, notamment broncho-pulmonaire.
   
Critères d'Evaluation: - Toutes les toxicités seront évaluées selon les critères du NCI-CTC.
- La qualité de vie sera évaluée avant traitement et après la fin du traitement à partir d'un questionnaire portant sur le bien être global et sur les possibilités d'alimentation (annexe 4).
 
Nombre de patients: <= 90

Accueil | | Nous contacter
© 2002 Gercor
Sitemap