Nom d'utilisateur :   Mot de Passe :

 
Grand public
Le Gercor
Informations Générales sur le Cancer
Les Types de Cancer
Les Traitements
Les Conseils Pratiques
Professionnels
Résumés des Protocoles Gercor
Résumés Protocoles Gercor non promoteur
Les Publications
 


 
Cancer bouche et gorge
Cancer colorectal
Cancer endomètre
Cancer estomac
Cancer foie
Cancer larynx
Cancer ovaire
Cancer pancréas
Cancer peau
Cancer poumon
Cancer prostate
Cancer rein
Cancer sein:
  > Généralités
  > Prévention
  > Traitements
  > Effets secondaires
  > Reconstruction
Cancer testicules
Cancers col de l'utérus
Cancer vessie
Tumeurs et métastases
Tumeurs système nerveux central
 

 

Introduction
Cette page traite du cancer de la peau, des rayons ultraviolets et des mesures de prévention et de protection indispensables à prendre.

Le cancer cutané est un type de cancer plus fréquent chez l'homme et pour les populations à peau blanche.

80 à 90% de ces cancers sont dus à l'exposition à la lumière solaire.

Protégeant la peau du rayonnement UV, les écrans solaires devraient prévenir le cancer cutané et sont largement préconisés par les autorités sanitaires. En effet, ils préviennent les coups de soleil en empêchant les rayons ultraviolets de brûler la peau.

[retour]

Quels sont les types de cancer de la peau ?
Il en existe trois :

  • les carcinomes basocellulaires,
  • les carcinomes spinocellulaires ; ces derniers sont curables,
  • le mélanome cutané, cancer de haute malignité.

[retour]

Qu'est-ce que le mélanome malin ?
Le mélanome malin est un cancer de la peau.

Il se développe par la dégénérescence des mélanocytes, cellules qui fabriquent le pigment qui protège du soleil et est responsable du bronzage : la mélanine.

Ces cellules créent alors des tumeurs malignes de couleur en général brun foncé ou noire.

Dépisté trop tard, le mélanome malin peut mettre la vie en danger.

Le mélanome est donc une tumeur maligne qui se développe à partir de mélanocytes. Ceux-ci sont généralement situés dans la couche basale de l'épiderme et font partie du système de protection de la peau contre le rayonnement solaire.

Ainsi, la coloration de la peau est fonction de la quantité de pigments produite par chaque mélanocyte (les peaux noires sont naturellement protégées du soleil).

Le mélanome malin se forme lorsque ces cellules dégénèrent.

Enfin, le mélanome peut se développer soit à partir d'un grain de beauté existant ou plus fréquemment peut apparaître à la surface d'une peau saine à n'importe quel endroit du corps.

Les carcinomes baso et spino-cellulaires sont développés à partir des cellules les plus superficielles de la peau. Ils sont favorisés par l’exposition solaire chronique ou par des phénomènes inflammatoires « chroniques ». Ils sont de faible malignité et sont très souvent curables. Leur diffusion à distance de la peau (métastases) est très rare.

[retour]

Le traitement
Le mélanome est traité par chirurgie, prévoyant de passer d’autant plus au large de la tumeur que celle-ci est profonde. C’est pourquoi, il faut souvent une reprise chirurgicale et une greffe de peau pour recouvrir la plaie chirurgicale.

L’interféron alpha peut compléter le traitement chirurgical.

L’interféron alpha est injecté sous la peau 3 fois par semaine. Les effets secondaires de l’interféron alpha sont : frissons, fièvre et fatigue.

Les formes plus avancées peuvent être traitées par chimiothérapie, interféron parfois associé à l’interleukine 2.

Les carcinomes baso et spino-cellulaires sont traités par chirurgie ou radiothérapie.

[retour]

Plus d'informations, consultez notre rubrique "les liens utiles"