Nom d'utilisateur :   Mot de Passe :

 
Grand public
Le Gercor
Informations Générales sur le Cancer
Les Types de Cancer
Les Traitements
Les Conseils Pratiques
Professionnels
Résumés des Protocoles Gercor
Résumés Protocoles Gercor non promoteur
Les Publications
 


 
Biologie du cancer
L'épidémiologie
Cancer : causes possibles et prévention
Cancer et génétique
Dépistage du cancer
Symptômes du cancer
Diagnostic du cancer
Ethique et cancer
 

 

Introduction
Lorsque des symptômes cancéreux ont été constatés par le médecin, celui-ci demande au patient son histoire personnelle et familiale et lui fait un examen général.

En plus d'un examen clinique, le médecin peut exiger que des tests spécifiques soient réalisés.

Ces tests incluent des tests en laboratoire et une imagerie : radios, scanner, IRM, échographies…

Une biopsie peut être nécessaire pour identifier l'existence d'un cancer ou non.

[retour]

Les tests en laboratoire
Des tests pratiqués dans le sang et dans les urines peuvent révéler des informations importantes au médecin concernant l'état de santé du patient.

Dans certains cas, des tests spéciaux sont préconisés pour mesurer la présence de certaines substances, appelées les marqueurs tumoraux, dans le sang ou certains tissus. Les niveaux des marqueurs tumoraux peuvent être anormaux dans le cas de certains cancers.

Reste que l'unique pratique des tests en laboratoire ne suffit pas à diagnostiquer un cancer.

[retour]

L'imagerie
Des images internes des parties du corps humain permettent au médecin de constater la présence ou non d'une tumeur. Ces examens peuvent être divers :

1. la radiographie,

2. l'échographie,

3. le scanner,

4. l'IRM,

5. la scintigraphie y compris le PET-scan dans certains cas particuliers.

L'imagerie n'est pas seulement utile pour détecter l'existence d'une tumeur ; elle est aussi un instrument fondamental pour déterminer l'état d'avancement du cancer, sa localisation exacte, le lieu d'intervention chirurgicale et si le cancer est récurent ou non.

[retour]

La biopsie et autres prélèvements
Une biopsie est presque toujours nécessaire pour permettre au médecin de formuler son diagnostic.

Lors d'une biopsie, le tissu en cause est enlevé et examiné au microscope par un anamato-pathologiste.

Les tissus tumoraux peuvent être prélevés de différentes façons :

1. Une endoscopie : le médecin peut alors voir l'intérieur de l'organe grâce à un tube très fin et léger. Ceci lui permet de regarder directement à l'intérieur du corps pour voir ce qui s'y passe, de prendre des photos et éventuellement de retirer des cellules, si nécessaire, pour les examiner.

2. Une ponction : le médecin prélève un petit échantillon de cellules en insérant une fine aiguille dans la partie suspecte.

3. Une exérèse : le chirurgien cette fois réalise une ablation de la tumeur pour qu'elle soit examinée. Le résultat final est en général obtenu 7 à 10 jours après la biopsie.

[retour]

Le bilan d'extension
Lorsqu'un cancer est diagnostiqué, le médecin veut connaître l'état d'avancement de la maladie.

Cette étape de diagnostic consiste à savoir si le cancer s'est développé ailleurs et dans quelles autres parties du corps.

La décision de tout traitement administré au patient dépend donc entièrement de cette étape essentielle du diagnostic.

Le médecin peut alors décider de faire d'autres tests en laboratoire, d'autres images ou d'autres biopsies pour déterminer si le cancer s'est répandu dans d'autres parties du corps.

[retour]

Plus d'informations, consultez notre rubrique "les liens utiles".